ASSEMBLEE DE LUTTE A ALES

Contre la loi travail (pour commencer)

Month

juillet 2016

Loi travail : le crassier d’Alès s’exprime

Après tant d’années passées à accumuler le labeur des mineurs qui s’est entassé sur lui, et constatant que la loi travail veut nous faire trimer encore plus, le crassier d’Alès n’en peut plus et s’est décidé à émettre son avis sur la situation.

Malheureusement les belles lettres « NI LOI NI TRAVAIL » n’ont pas résisté à la Loi du Travail : les Travailleurs sont venus effectuer leur besogne et ont nettoyé le crassier de sa « crasse » libertaire…

Grande braderie El Khomri !

Première démarque…

Code du travail, tout doit disparaître.

Ce samedi 25 juin, nous avons fait les soldes dans les rues d’Alès : 50 % sur les heures supplémentaires, deux heures travaillées une payée,…

Beaucoup de bleus auprès des magasins, pour encadrer le manifestant. Deux devant, deux derrière, et deux de chaque côté. L’oreillette en surchauffe à l’affût d’un signe de changement de direction de notre petite bande. Sont devenus chèvres. Faudra vous y faire, sbires aux ordres de l’Etat, nous reviendrons battre le pavé… Les passants sont surpris qu’une quinzaine de manifestants mobilise autant de condés. Le ridicule ne tue pas !

Nous avons pu prendre le temps de discussions aux coins des rues. Des encouragements, des discussions houleuses. Ce commerçant a bien du reconnaître que le problème du manque de clientèle serait peut-être plus dû au manque de moyens, qu’à nos manifestations. Faudra t’y faire camarade commerçant, à l’avenir le travailleur n’aura plus le temps ni le blé pour venir lécher tes vitrines.

À moins que code du travail et salariat, marchandises spectaculaires et vitrines les abritant… n’existent plus !

© 2017 ASSEMBLEE DE LUTTE A ALES — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑