ASSEMBLEE DE LUTTE A ALES

Contre la loi travail (pour commencer)

Category

Blocages économiques

Feuille d’info n°2

Deuxième feuille d’info de l’assemblée de lutte contre la loi travail à Alès (document PDF)…

Contre la Loi Travail, Lutte Générale et illimitée !!

Lundi 19 septembre à 18h30 : AG de lutte à la bourse du travail

boursedutravailales

Depuis le 9 mars, le mouvement social contre la Loi Travail s’est construit et renforcé à Alès:
– Nombreux rassemblements devant la sous-préfecture, la mairie d’Alès, la permanence du député
Verdier et une quinzaine de manifestations en 4 mois,
– Multiples actions auprès des banques, des boîtes d’intérim, de la chambre de Commerces et de l’Industrie, du Medef, du Mc DO, de la Mission Locale…
– Blocages de lycées, de rond-points, de la N106, du Petit Train des Cévennes,
– Blocage du dépôt de bus Kéolis
– Opérations péage gratuit…

Ce mouvement rassemble des salariés, des fonctionnaires, des travailleurs indépendants, des chômeurs, des lycéens, des étudiants, des retraités, des intérimaires, des intermittents…à Alès comme ailleurs, c’est une colère qui s’est exprimée et qui a pris de l’ampleur contre l’aggravation de nos conditions de vie.

Des personnes se sont mobilisées et des assemblées de lutte ont émergé. Ouvertes à toutes et à tous, syndiqués ou non, ces assemblées sont des lieux d’échange et de discutions qui permettent de s’exprimer, de proposer, de décider collectivement des actions à mener et d’organiser de façon pratique la lutte contre notre exploitation. A Alès, elles se tiennent tous les deux lundis à 18h30 à la Bourse du Travail.

Alors que le gouvernement s’acharnait à réprimer les manifestants en envoyant les forces de l’ordre en masse pour matraquer et gazer,
Alors qu’il s’acharnait à décrédibiliser le mouvement et à le diviser, avec la complicité des médias, pointant du doigt et isolant une partie des manifestants en leur collant l’étiquette de « casseurs »,
Alors qu’il s’acharnait, encore avec la complicité des médias, à taire ou à minimiser l’ampleur du mécontentement et des différentes actions de blocages économiques (grève dans les raffineries, les centrales nucléaires, les ports, les routiers…),
Tout cela dans le but de démobiliser et d’éteindre la contestation,

Le message de la rue a été clair : Nous continuerons à avancer ensemble contre la Loi Travail !
Même le recours à l’article 49.3, le 10 mai, pour faire passer en force la Loi, qui menaçait d’être mise à mal par le propre camp du gouvernement, n’a pas affaibli le mouvement !
Bien au contraire !
Fort de cet affront, le mouvement s’est amplifié !
Fort de cette lucidité, face à cette mascarade de démocratie jouée par ces députés refusant de voter la motion de censure, tant ils sont organisés à défendre leurs intérêts, ceux de la classe dominante,
plutôt qu’à nous représenter, le mouvement s’est nourri et structuré.

Aujourd’hui malgré deux autres 49.3 les 5 et 20 juillet et devant cette mascarade de démocratie, nous sommes plus que jamais déterminées, tant la frustration est grande, tant la colère est profonde !


Restons mobilisés à Alès, continuons à lutter par des actions concrètes et des occupations de l’espace public avec tractages et affichages. Et surtout, continuons à nous organiser, continuons à tisser et solidifier les liens qui nous unissent !

Valls, Hollande, Gattaz, El Khomri, on se retrouve à la rentrée !
Continuons le Combat ! On n’a pas dit notre dernier mot !

© 2017 ASSEMBLEE DE LUTTE A ALES — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑